Un patrimoine fragile...

Publié le par Débé

Je n'ai pas pour habitude de réagir à l'actualité, mais je tenais ce soir à vous parler d'une catastrophe naturelle qui a eu lieu aujourd'hui, en l'occurence un tremblement de terre qui a secoue la Nouvelle-Zélande.

La zone la plus touchée est la 2ème ville du pays, Christchurch, et sa cathédrale. 

4691355 600x400h

Cette dernière a littéralement été ravagée par le séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter.

new-zealand-420c-420x0

 

ruine

Le clocher s'est en grande partie écroulé.

catholicisme-autres-lieux-de-culte-christchurch-nouvelle-ze

Il faut dire que cette cathédrale a été construite en pierre, mais non adaptée et renforcée pour résister aux fréquents trembvlement de terre qui secouent cette zone du Pacifique sud.

christchurch

 

ChristchurchCathedral

Sa description par Wikipédia:

« La cathédrale de Christchurch en Nouvelle-Zélande, siège du diocèse anglican du même nom, a été construite pendant la seconde moitié du XIXe siècle dans le style néo-gothique. Elle est située au centre de la ville de Christchurch, et domine la place dite Cathedral Square.

La première pierre fut posée le 16 décembre 1864 mais des raisons financières touchant la ville encore naissante firent retarder les travaux entre 1865 et 1873. La nef et le clocher furent consacrés en 1881 mais la construction ne fut complètement menée à son terme qu'en 1904.

Le projet initial est dû à l'architecte britannique Sir George Gilbert Scott et les travaux furent supervisés localement par l'architecte néo-zélandais Benjamin Mountfort ; il était prévu à l'origine une construction en bois, mais les plans furent changés lorsque fut découverte, à proximité, une carrière de pierres appropriées et de bonne qualité. Des poutres en bois de totara (Podocarpus totara) et de matai (Prumnopitys taxifolia) de la péninsule de Banks furent utilisées pour la charpente.

Le clocher de la cathédrale est haut de 63 mètres. Il est accessible au public qui y découvre un bon point de vue sur la partie centrale de la ville. Ce clocher a été endommagé par des tremblements de terre à trois reprises. Après le dernier, survenu en 1901 on remplaça pour sa couverture la pierre par des feuilels de cuivre patiné, plus tolérant aux séismes.

L'édifice a subi une rénovation complète en 2006-2007 incluant le remplacement des matériaux de couverture. »

ruine2

 

ruine1

A l'heure que j'écris ces lignes, le séisme a fait 65 morts et plus d'une centaine de disparus que les secouristes s'acharnent sans relâche de retrouver sous les décombres.  Le bilan pourrait malheureusement s'alourdir au fil des heures et des jours...

Que toutes nos pensées aillent aux victimes.

 

Nb: Toutes les photos ont été récupérées sur le web, via Google et Wikipédia.

 

Publié dans hors sujet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D


L'Homme est fragile. Bisous David!



Répondre
D


Oui, malheureusement, on ne pèse pas grand chose quand les éléments se déchaînent...   Bisous Delphine
:0010: