Château de Durtal

Publié le par Débé

P5120256 [Résolution de l'écran]

P5120260 [Résolution de l'écran]

P5120261 [Résolution de l'écran]

P5120262 [Résolution de l'écran]

P5120258 [Résolution de l'écran]

P5120263 [Résolution de l'écran]

P8090094 [Résolution de l'écran]

P8090098 [Résolution de l'écran]

P8090095 [Résolution de l'écran]

P8090100 [Résolution de l'écran]

P8090106 [Résolution de l'écran]

P8090107 [Résolution de l'écran]

P8090112 [Résolution de l'écran]

P8090109 [Résolution de l'écran]

P8090113 [Résolution de l'écran]

P8090127 [Résolution de l'écran]

P8090125 [Résolution de l'écran]

P8090124 [Résolution de l'écran]

P8090130 [Résolution de l'écran]

 

Entre le Mans et Angers, le château de Durtal domine fièrement la petite ville qui se blottit à ses pieds. A l'origine, c'est une forteresse construite au 11ème siècle par le comte d'Anjou Foulques Nerra, afin de protéger Angers et la frontière entre l'Anjou et le Maine.

Remanié au 15ème et 16ème siècle, époque qui vit la construction de l'aile orientale flanquée de ses 2 tours.  A la fin du 16ème siècle, François de Scépeaux, maréchal de Vieilleville, fera bâtir la grande galerie à arcade au sud, dont le 1er étage sera orné de peintures murales malheureusement mutilées au 19ème siècle.  Cette galerie sera prolongée au début du 17ème siècle par un imposant pavillon d'architecture Louis XIII.  Le château aura eu l'honneur de recevoir Henri II, Charles IX et Catherine de Médicis.

Peu après la révolution de 1789, le milieu de l'aile du 15ème siècle fut rasé, tandis que la fin du 19ème verra le reste des bâtiments transformés en hospice. Le château gardera cette fonction jusqu'en 1994, date à laquelle il fut racheté par le département du Maine & Loire, qui le céda ensuite à un particulier. 

Entre 2000 et 2005, l'aile orientale est reconstruite grâce à des plans anciens, redonnant au château sa silhouette d'origine.  Lors du prochain article, des clichés pris entre 2002 2005 vous seront proposés, alors que je guettais l'avancée des travaux à l'époque

 

> Site officiel du château

Publié dans France châteaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Chevelier Dauphinois 30/01/2011 08:43



Quand la puissance, l'élégance, et l'harmonie des époques s'assemblent, le résultat est toujours magnifique.


J'ai coché ce château sr ma carte mais il n'a jamais été sur ma route. Voila un réportage qui me force à faire le détour dans ma prochaine montée "dans le Nord".. Ben oui, tout ce qui est au
dessus de Lyon, c'est le Nord !



Débé 13/02/2011 12:06



Et vi Messire, et tout ce qui est en dessous de Lyon, ch'est le chud ^^   parode de ch'tit charthois



sabine 07/09/2010 14:20



Bonjour!


Bel article, cela fait plaisir de se remémorer certains souvenirs!


J'ai en effet en 2004 , après une première campagne de conservation, pris en charge (au sein de l'atelier B.Moulinier) l'équipe de restauration picturale des décors de la galerie renaissance...
Qui donc EST restaurée!


Etiez-vous actif au sein de la restauration du château? Dans ce cas nous avons du nous croiser?


Bien cordialement,   Sabine.



Débé 11/09/2010 21:38



Bonjour Sabine,  non je ne suis qu'un simple passionné de patrimoine, ne faisant pas partie de l'équipe de restauration    J'ai suivis de près les travaux du château entre 2002 et 2005, car je n'habite pas très loin, à 30 km.


La restauration des peintures de la galerie a du être un régal pour vous


Merci de votre visite !



Abby 31/05/2010 13:39



Merci de ce bel article et je connais ce château.
je suis Anne, anciennement "sambabrasil" si tu te souviens.
A bientôt



Débé 20/06/2010 12:43



Ah oui, ca faisait un moment que je ne t'avais pas croisé Anne    Bises